Mais qui est Double A ?

Avant de devenir Double A sur scène, Anne-Alexandrine, née en 1986, était une jeune fille sérieuse au parcours universitaire sans vague et au parcours médical chaotique. Avec un cynisme inné, elle se plaît à dire qu’elle est exceptionnelle car elle n’a pas UNE mais DEUX maladies incurables ! L’une est unique et rare comme elle : la dystonie myoclonique.  L’autre est plus connue : la sclérose en plaques (SEP).

Il en faut plus à Anne-Alexandrine pour briser ses rêves. Elle avance pas à pas, fait des études de droit à Bordeaux et Montpellier, monte à « la Capitale » en 2010 et devient avocate fin 2012. Premier rêve, check ! C’est à ce moment qu’elle décide de prendre des cours de théâtre pour améliorer sa prise de parole.
 


 

14079622_578436462315574_688081553562068

Après quelques signaux, à partir de 2014, la SEP tape fort, multiplication des poussées, infections, tests de traitements sans succès.  Prise de conscience ! Anne-Alexandrine a une envie furieuse de faire de la scène et plus exactement de tester sa capacité à faire rire. Elle s’inscrit donc à la session 3 du concours d’humoristes « Le Talent de Ménilmontant », joue son premier sketch en décembre 2015 et termine troisième de ce concours (75 candidats au début du concours).A l’été 2016, elle écrit son premier one-woman show « Spectacle de MalAAde ». Ce spectacle a été joué pour la première fois en Octobre 2016 au théâtre de Ménilmontant, présenté au Festival d’Avignon Off 2018 et évolue constamment grâce à l’écriture toujours aussi fine de Double-A..